La démarche Bords de Deûle

La démarche Bords de Deûle est née de la volonté de définir une vision cohérente et ambitieuse du devenir d’un territoire intercommunal, dont la Deûle est le cœur.

Les villes de La Madeleine, Marquette-lez-Lille et Saint-André, avec le soutien de la Métropole Européenne de Lille, se projettent ensemble et posent les bases du devenir de ce vaste secteur. L’idée est de réfléchir collectivement pour mieux répondre aux attentes des usagers et aux nouveaux enjeux environnementaux et sociétaux.

La démarche Bords de Deûle, c’est tout simplement la co-construction de nos villes de demain à l’horizon 2040.

La démarche Bords de Deûle, c’est tout simplement la co-construction de nos villes de demain à l’horizon 2040.

Une démarche nécessaire au développement d’une Ville Durable

L’histoire de ce secteur est intimement liée au développement industriel autour de la Deûle.
Cette histoire, porteuse d’un patrimoine riche, a conduit après la disparition des activités économiques à une situation de rupture avec le canal. Les friches se sont développées et les villes ont tourné le dos à la Deûle.

Depuis quelques années, les villes réinvestissent les voies d’eau et en font des axes forts de leur politique de développement urbain, la Deûle connaît ainsi un regain d’intérêt des métropolitains. Elle est aujourd’hui considérée comme un atout majeur du développement durable du territoire. Elle porte des enjeux importants en termes d’exemplarité environnementale, architecturale et urbaine et d’attractivité.

Malgré les contraintes liées à son passé industriel, ce foncier constitue un potentiel que la Métropole en lien avec les communes, doit veiller à organiser, afin de garantir les objectifs d’intérêt général attendus par la population. De nombreux défis sont à relever en matière de mobilité, d’environnement, d’urbanisme, de patrimoine, d’évolution des modes de vivre, et plus globalement, de faire la ville de demain.

La démarche Bords de Deûle, un projet de territoire

Tel un ruban, la Deûle lie La Madeleine, Marquette-lez-Lille et Saint-André.

Initiée en 2018, la démarche consiste à associer les communes et les usagers à la réflexion sur l’avenir de ce secteur. Pour cela, pas question d’imposer quoi que ce soit : il s’agit d’une démarche de vision partagée entre la MEL et les trois communes concernées. L’idée est de « coconstruire », de réfléchir collectivement à la façon dont on souhaite faire évoluer le secteur en intégrant les réflexions de la MEL, des élus, des services municipaux, des acteurs du territoire, et des habitants et usagers bien sûr.

Pour construire un projet de territoire durable, il était essentiel que l'ensemble des acteurs puissent répondre à ces questions : Quels sont les besoins des usagers ? Leurs attentes en matière de nature, de loisirs, d’animation urbaine, de déplacements, de logement, de qualité de vivre ?

La création d’une communauté Bords de Deûle, en continuelle expansion

Les ateliers, qui se sont tenus à bord d’une péniche, ont vu émerger les premières réponses, mais avec elles, d’autres questions, que de nouveaux ateliers ont fait progresser. Au total, 180 solutions ont été produites lors de ces ateliers. Le fruit de ces réflexions est synthétisé en 5 grand principes qui animent le projet de territoire :

  • La Deûle, lien de nature pour les métropolitains comme pour les riverains
  • Une ville habitée répondant aux besoins de logement de tous les ménages
  • Une ville qui garantit la qualité architecturale et urbaine
  • Une ville animée
  • Une ville accessible par des déplacements durables.

Un bel exemple d’implication des citoyens dans l’exercice démocratique local.

Le Design Thinking, qu’est-ce que c’est ?

C’est une méthode centrée sur l’utilisateur, l’humain et tournée vers l’innovation.
L’objectif est de s’approprier les outils du design pour gérer des projets innovants et résoudre des problèmes, passés ou à venir.
L’émergence de l’Idée par le jeu.
Concrète et rythmée, cette méthode permet d’exposer un sujet, puis de formuler un enjeu commun. Des réponses possibles sont évoquées, les différentes solutions sont alors explorées, puis une piste précise est retenue. Il reste à réaliser un prototype sous forme de maquette.

Une approche par les usages qui associe un maximum d’acteurs : jeunes, seniors, associations, élus, adultes résidents ou travailleurs, architectes, promoteurs, experts de la Mel… motivés et impliqués. Beaucoup d’entre eux ne connaissaient pas la méthode employée, mais la technique est ludique, participative, elle met tous les intervenants sur un pied d’égalité. Elle libère la parole, fait ressortir la créativité de chacun, c’est une « fabrique à idées ».
C’est ainsi que les ateliers, qui se tiennent à bord d’une péniche, ont vu émerger les premières réponses, mais avec elles, d’autres questions, que de nouveaux ateliers ont fait progresser.

Ces intentions stratégiques ne sont pas révolutionnaires en soi, mais leur force c’est qu’elles soient partagées. Au total, 180 solutions ont été produites lors de ces ateliers. Le fruit de leur travail et de leurs réflexions est synthétisé en 5 grand principes qui animeront le projet de territoire :

  • La Deûle, lien de nature pour les métropolitains comme pour les riverains
  • Une ville habitée répondant aux besoins de logement de tous les ménages
  • Une ville qui garantit la qualité architecturale et urbaine
  • Une ville animée
  • Une ville accessible par des déplacements durables.

Un bel exemple d’implication des citoyens dans l’exercice démocratique local.

Et maintenant ?

Comité de pilotage, instance technique transversale, direction de projet et comités d’experts… Les collectivités travaillent de concert pour poser les bases de la Ville de demain sur la base des propositions recueillies.

Michel DESVIGNE assure la mission d’urbaniste en chef aux côtés des collectivités. Il a été sélectionné pour traduire l'ambition Bords de Deûle de manière programmatique et spatialisée et de la décliner par secteurs. Il orchestrera la cohérence urbaine du territoire, veillera à la qualité architecturale et environnementale des différentes opérations publiques ou privées majeures.

L’idée est que chaque foncier à bâtir de Saint-André bénéficie d’un projet en harmonie avec le territoire et les ambitions de la commune dans le cadre de cette démarche.

 

Une exposition présentant le projet se tient actuellement dans le hall de la Mairie.

Plus d'informations

  • Bords de Deûle 2040 : un lien entre nature et ville
  • L’aménagement des Bords de Deûle se dessine
  • Bords de Deûle, co-construire la planification urbaine.
  • Délibération du Conseil municipal
  • À vous de vous exprimer sur le projet Bords de Deûle

Ne pas confondre :

La Démarche Bords de Deûle et l’aménagement des berges de la Deûle, qui est actuellement en cours, au niveau du quartier Sainte-Hélène.
Ces travaux ont commencé début février et devraient se poursuivre jusqu’en fin d’année. Ils ont pour but de créer un espace paysager, réservé aux piétons et aux cyclistes, sous la forme d’une voie verte reliant des placettes.
Cet espace sera ensuite aménagé avec la pose de mobiliers divers, jeux pour enfants, agrès sportifs, éclairages et d'arbres et arbustes variés.