CITIZ : Une station d'autopartage

Pleinement engagée dans les politiques de mobilité durable sur son territoire et au sein de la Métropole, la ville de Saint-André souhaite mettre en place un service d’autopartage. En promouvant une utilisation plus raisonnée de l’automobile via un usage collectif de véhicule moins polluant, l’autopartage permet d’apporter des solutions aux enjeux environnementaux, économiques et sociétaux. Il permet ainsi de :

  • Contribuer à la réduction des gaz à effet de serre ;
  • Renforcer l’offre de transports en complémentarité avec les modes actifs et les transports en commun ;
  • Accompagner les ménages vers une moindre dépendance à l’automobile dans les trajets du quotidien et réduire les couts individuels liés à l’achat et entretien d’un véhicule ;
  • Maitriser la place de la voiture individuelle dans l’espace public en offrant des solutions alternatives pour répondre aux problématiques de déplacement et stationnement ;
  • Participer au développement d’un réseau plus large de stations d’autopartage sur la Métropole Européenne de Lille (MEL).

Cette première station d’autopartage avec l’opérateur CITIZ (labellisé par la MEL) sera en centre-ville, de façon à assurer un démarrage optimal de la station et de remplir les critères requis pour sa mise en place. D’autres stations pourront voir le jour ensuite selon les besoins identifiés.

Physiquement, les stations sont identifiées par un marquage au sol rouge sur les places de stationnement dédiées et par la présence d’un totem indiquant la présence de la station.  Les véhicules mis en service sont toujours des véhicules récents avec un haut niveau d’exigence en termes de qualité de l’air (vignette Crit’R de catégorie 1 ou 2). Les 2 véhicules seront de tailles différentes pour répondre à différents besoins (une citadine et une compacte).

 

Fonctionnement :

  1. L’usager réserve un véhicule soit en ligne, soit via l’application smartphone, soit par appel téléphonique à  CITIZ.
  2. Un code ou badge lui est remis et donne accès au véhicule.
  3. Un boitier dans le véhicule permet de valider l’état du véhicule avant de partir.
  4. L’usager fait son trajet.
  5. Il ramène ensuite le véhicule à la station d’origine, en s’assurant qu’il reste au moins un quart du plein. Si besoin, une carte prépayée est fournie dans le véhicule pour faire le plein. L’usager paiera seulement pour les kms parcourus (même si son trajet est plus court que prévu).

Vidéo Citiz : https://youtu.be/Su047sfe0PA