Eric Demazières : Quand la musique est bonne !

Comme beaucoup, Éric Demazières découvre la musique enfant.
Élève à l’École de Musique de Saint-André, il commence à 8 ans la clarinette, poursuit avec la pratique de la trompette et enfin de la batterie.
Comme d’autres, il va être happé par la vie, les études.
Il se marie, a des enfants, un métier prenant. Il travaille dans le milieu de l’imprimerie et de la publicité, où pendant 30 ans, il mène une belle carrière. Son quotidien s’éloigne de la musique.

20210329_Photos commercants - NOM-13

Il y a 5 ans, suite à un souci de santé, une remise en question s’impose à lui. Sur l’existence qu’il mène, celle qu’il aimerait mener…

En effet, la musique a ressurgi dans sa vie par hasard. Un ami lui a proposé de venir avec lui dans un magasin de musique acheter une basse. Éric l’accompagne et ressort avec une…batterie !
Plus de 15 ans sans jouer et pourtant l’évidence est là ! Éric choisit alors de retourner à ses premiers amours. Il démissionne et devient autoentrepreneur avec une double casquette liant ses compétences professionnelles et sa passion. Son entreprise 2D Concept Events propose un accompagnement complet : communication (flyers, recherche de sponsors) et événementiel (groupes et sonorisation).

Reconversion réussie et heureuse donc ! Mais la musique n’a pas encore terminé de reprendre possession de la vie d’Éric.

steamblues

Il fait aujourd’hui partie de pas moins de 9 formations musicales, avec un panel de styles impressionnant : années 80 à nos jours, pop rock, piano bar, rock des années 50, blues, reprises des Shadows, de Jean-Jacques Goldman et de Patricia Kaas... À cela s’ajoutent depuis 3 ans, la direction de l’Association Développement Musique Lompret-Verlinghem et il y a un an et demi, la reprise de la clarinette, qu’il enseigne aujourd’hui.

hit box live

Après tout cela, les restrictions dues à la Covid ne pouvaient pas avoir raison de sa résolution à jouer.
Vous avez pu le voir récemment se produire bénévolement lors des Marchés des Restaurateurs ou des Camions Gourmands de Sainte-Hélène.

goldman'ia goldmania2

On peut parier que quand Éric Demazières joue pour son Tribute Goldman, il reprend avec force les paroles : « Quand la musique est bonne / Quand la musique donne / Quand la musique sonne, sonne, sonne / Quand elle guide mes pas ».