Sécheresse "alerte renforcée"

Le Département du Nord  a été placé en alerte renforcée " sécheresse" par arrêté préfectoral en date du 25 septembre  2019. Cet arrêté est en vigueur jusqu’au 30 novembre. Cette mesure impose des restrictions de certains usages pour toutes les catégories d’usagers. En effet, la situation des ressources en eau alimentant la Métropole Européenne de Lille est préoccupante et fait l’objet d’une surveillance accrue des services de la MEL et de sa régie SOURCEO.

visuel illustrant la sécheresse dans le Nord

Depuis 2017, des déficits pluviométriques importants ont déjà conduit la préfecture à des mesures de restrictions.
La période de recharge des nappes souterraines s’échelonne d’octobre à mars. L’hiver 2018 / 2019 a présenté un déficit de pluie de plus de 20% par rapport à la normale, ce qui n’a pas permis une recharge efficace des ressources exploitées par la MEL qui ont un niveau bas  et les pluies de mars n’ont pas permis de rattraper le déficit accumulé.
C’est pourquoi, afin d’anticiper toute dégradation supplémentaire du niveau des nappes, des mesures de restrictions et de modération des consommations sont en vigueur sur l’ensemble des communes de la MEL.

En ce qui concerne la ville, les restrictions concernent plus particulièrement :

  • L’interdiction d’arroser les pelouses et jardins de 9h à 19h
  • L’interdiction de remplir les plans d’eau et bassins de loisirs
  • L’interdiction d’arroser les terrains de sport, les stades, les golfs.. de  9h à 19h
  • La fermeture des fontaines publiques
  • Le lavage des voiries doit être limité aux besoins strictement nécessaires pour assurer l’hygiène et la salubrité publiques
  • La réalisation des économies d’eau pour tous les usages

Retrouvez l'arrêté préfectoral "sécheresse" ici...