Nouvelle vague de grippe aviaire

La Préfecture du Nord nous informe que la Belgique est actuellement touchée par la grippe aviaire et que des canards ou d'autres volailles ont pu être vendus à des particuliers sur le territoire français.

Nous vous rappelons que les détenteurs d’oiseaux sauvages ou domestiques doivent se déclarer en mairie et que toutes les volailles doivent être claustrées ou mises sous filet.

GrippeAviaire

L'influenza aviaire ou grippe aviaire, qu’est-ce que c’est ?

L’influenza aviaire est une maladie virale qui peut toucher presque toutes les espèces d’oiseaux sauvages ou domestiques.

Le virus qui sévit actuellement ne touche pas l’homme. Il n’infecte que les volailles. Il n’y a aucun risque à consommer les produits de la volaille.

Les canards et les oies (palmipèdes) sont le plus souvent porteurs sans symptômes. Ils peuvent être infectés sans qu’on le remarque.

Toutes les volailles : les pintades, poules, dindes, cailles… montrent des symptômes très rapidement suite à l’infection. La mortalité peut être très élevée.

La faune sauvage en particulier les oiseaux migrateurs est fortement soupçonnée actuellement de diffuser la maladie. D’où la nécessité de confiner ou de protéger vos oiseaux d’agrément et de basse-cour en évitant tout contact avec les oiseaux sauvages pour empêcher la transmission du virus.
Retirez les cadavres d’oiseaux sauvages morts et prévenez l’Office Français de la Biodiversité ou la Fédération Départementale des Chasseurs.

Ces mesures de prévention ont pour but de protéger vos animaux ainsi que les élevages de volailles domestiques d’une potentielle contamination dont les conséquences pourraient être désastreuses sur les plans sanitaire et économique.

Protéger vos oiseaux et volailles pour empêcher la diffusion du virus est une attitude citoyenne.

Au moindre signe évocateur de grippe aviaire, nous vous invitons à consulter un vétérinaire.