Le signal du promeneur

Théâtre au Zeppelin les vendredi 17 et samedi 18 mai, à 20h.  Raoul collectif.

visuel tiré du site web du Zeppelin

Contre la fatalité désespérante qui voudrait que le monde court à sa perte, le Raoul Collectif oppose un insatiable désir de vivre et nous présente une œuvre où souffle un vent de liberté absolue. Construit à partir de cinq récits de vies réelles, ratées ou inaccomplies, et avec un humour à la “ Monty Python ”, ces promeneurs nous éclairent par leur réflexion sur la révolte, la folie furieuse ou le retour à la nature, sur nos possibilités de penser le monde collectivement. Ça harangue, ça discute, ça tempête, ça chante, ça rit aussi ! C’est intelligent et drôlissime ! Les promeneurs nous proposent de fuir l’impasse existentielle d’un monde insensé pour s’inventer et se retrouver.

"Le signal du promeneur" les vendredi 17 et samedi 18 mai à 20h, au Zeppelin.